Comment mesurer et améliorer son taux de conversion ?

A partager sans modération 👇

Dans les métiers du marketing digital, on utilise souvent des termes barbares comme “le taux de conversion”, “les KPI”, ou encore “le taux de rebonds”.

Mais, on est bien d’accord que tout le monde ne comprend pas notre langage, ce qui peut freiner certains dirigeants.

Ce que je te propose aujourd’hui, c’est de t’expliquer ce qu’est le taux de conversion et pourquoi c’est une des métriques les plus importantes.

Larguez les amarres ! ⛵

Le taux de conversion, c'est quoi ?

Le taux de conversion c’est ce qui te permet de mesurer l’efficacité de ton site web.

On est d’accord qu’aujourd’hui, si tu as un site, c’est bien pour obtenir des clients ? Eh bien, il va être un indicateur de la confiance qu’on les visiteurs en ton site.

Une conversion arrive normalement à la fin de la visite sur ton site, soit par un achat, soit par une prise de rendez-vous, soit par un clic sur un CTA (appel à l’action).

Et pour le calculer, il n’y a pas 50 façons de le faire.

Comment calculer le taux de conversion d’un site ?

Comme je te l’ai dit juste avant, il n’y a qu’une manière de calculer le taux de conversion :

  1. Additionne le total de visiteur
  2. Additionne le total de clients
  3. Divise le nombre de clients par le nombre de visiteurs
  4. Multiplie par 100

Voilà, tu as ton taux de conversion.

Comment calculer le taux de conversion d'un site ?
Un magnifique schéma qui présente le calcul du taux de conversion d'un site

Par exemple :

  • Un site de vente de meubles en ligne a 630 visiteurs et fait 7 ventes par mois. Son taux de conversion est de 1.11%.
  • Un site de service à la personne a 3600 visiteurs et obtient 2 devis remplis et 5 demandes de rendez-vous par mois. Il a un taux de conversion de 0.19%.
  • Un site de coaching sportif qui vend aussi des produits nutritionnels a un trafic de 8300 et fait 12 ventes, 3 téléchargements d’un ebook et 4 prises de rendez-vous chaque mois. Il obtient un taux de conversion de 0.23%.

Comme tu peux le voir, le taux de conversion ne correspond pas essentiellement à plus de trafic.

Tu peux avoir un petit trafic avec un excellent taux de conversion et inversement.

C'est quoi un bon taux de conversion ?

“Mais Charly, c’est quoi un bon taux de conversion ?” est probablement la question que tu te poses.

En fait, ça va dépendre de plusieurs points, comme :

  • Ton secteur d’activité
  • Ta source de trafic
  • L’appareil utilisé
  • La saisonnalité

Bref, plein de paramètres sont à prendre en compte quand on veut définir son taux de conversion idéal.

Nous allons analyser les 3 principaux.

1. Le bon taux de conversion selon ton secteur d’activité

Un taux de conversion sur un drive de supermarché ne sera pas le même que pour un site de réservation d’hôtel.

Selon une étude de Contentsquare, un bon taux de conversion pour une boutique en ligne de cosmétiques est de 3,9% en 2021. En revanche, il est de 1,1% pour l’industrie du Luxe.

Taux de conversion par industrie
Taux de conversion par industrie d’après une étude de Contentsquare (Digital Experience Benchmark 2022)

On remarque que, globalement, les conversions ont augmenté entre 2020 et 2021.

Probablement dû à un effet de la pandémie de Covid-19, durant laquelle les internautes ont plus consommé en ligne.

2. Le bon taux de conversion selon ta source de trafic

Eh oui ! C’est une donnée à prendre en compte.

Selon si tes visiteurs arrive de Google, d’une pub sur les réseaux sociaux ou encore d’une newsletter, l’engagement envers ton contenu ne sera pas le même.

En 2020, une étude mené par Wolfgang Digital, à montré que le trafic moyen apporté par les différentes sources était réparti dans cet ordre :

  • Organic (33%) est le trafic qui vient directement des moteurs de recherche (via le SEO notamment)
  • Paid Search (32%) est la source qui provient de la publicité affiché sur les moteurs de recherche (le SEA)
  • Direct (12%) qui correspond au trafic apporté par un internaute qui va tape le lien du site
  • Email (9%) avec les liens cliqué dans les campagnes d’emailing
  • Social media (8%) avec l’ensemble des liens sur les réseaux sociaux
  • Display ads (2%) qui correspondent à la masse de pub que l’on peut voir sur les sites (tu sais, celles sur le côté sur ordi ou en pop-up insupportables sur mobile)
  • Referrals (2%) qui est le trafic provenant d’un lien sur un autre site (les fameux backlinks)
  • Autres (2%) qui correspond à tout ce qui n’est pas mesurable
Les sources de trafic les plus performantes
Les sources de trafic trié par ordre de performance - Wolfgang Digital (2020)

On voit donc que les moteurs de recherche restent la source principale d’acquisition avec 65% des parts de trafic.

3. Le bon taux de conversion selon le type d’appareil

Selon l’appareil utilisé, et le type d’industrie, on ne va pas trouver les mêmes résultats.
L’étude de Contentsquare nous le prouve encore une fois.

Là où on avait 3,9% de conversion en moyenne pour les cosmétiques, on tombe à 2,8% sur mobile.
Même chose pour le luxe, où on passe d’une moyenne à 1,1% au global, mais seulement 0,8% sur mobile.

Le taux de conversion selon l'appareil utilisé
Taux de conversion par type d’appareil et par industrie d’après une étude de Contentsquare (Digital Experience Benchmark 2022)

On remarque tout de même que le taux de conversion est bien meilleur sur ordinateur que sur mobile.
On peut estimer qu’il y a une corrélation entre les conversions et l’adaptabilité des sites sur leurs versions mobiles.

On en reparle juste après.

Tu veux augmenter tes conversions ?

Réserve ton bilan de stratégie SEO tout de suite !

10 conseils pour optimiser ton taux de conversion

Maintenant qu’on a vu tout ça, il est peut-être temps de voir comment améliorer ton taux de conversion, non ?

Alors voici 10 astuces, faciles à mettre en place, pour que tu puisses améliorer et augmenter tes conversions.

1. Optimiser le SEO pour apparaitre en premier dans les recherches des internautes

Comme tu t’en doutes, je vais prêcher pour ma paroisse forcément.

On l’a vu au-dessus, la part de trafic la plus élevée est celle qui provient des moteurs de recherche.

Et pour apparaitre en premier sur Google, il n’y a pas 50 manières de le faire. Il faut optimiser ton site pour qu’il réponde à la fois aux besoins des internautes ainsi qu’aux critères de Google.

Et pour ça il faut passer par les 3 piliers sur SEO :

  • Technique
  • Contenu
  • Liens

D’ailleurs, si tu viens sur cet article via une recherche sur Google, dis-le-moi dans les commentaires 😉

2. Réduire le temps de chargement pour ne pas perdre d’audience

Les visiteurs n’ont pas le temps aujourd’hui, alors il faut réduire au maximum le temps de chargement de son site.

Une étude de Neil Patel montre que 40% d’entre eux quittent une page si elle met plus de 3 secondes à se charger.

En 2012, Amazon a même calculé que chaque seconde supplémentaire pouvait leur coûter 1.6 milliard de dollars de vente, sur un an.

Et ça, c’était en 2012, alors imagine aujourd’hui.

Plus une page va mettre du temps à charger, plus son taux de rebond va être élevé.
Le taux de rebond élevé montre que les visiteurs sont partis sans demander leur reste.

Ça a donc une incidence directe sur ta conversion, vu que l’internaute n’interagit pas avec ton contenu, et ne va pas te contacter et aller voir le concurrent, mais aussi sur ton SEO.

Eh oui ! Google interprète ce taux de rebond comme un contenu qui n’est pas pertinent, et va naturellement moins le mettre en avant.

Je t’incite vraiment à faire une analyse régulièrement avec des sites comme Pagespeed Insight ou GT Metrix.
Ils te donneront de très bons conseils pour améliorer tes performances.

J’ai rédigé un comparatif sur 4 outils qui teste la vitesse de ton site.

3. Limiter le nombre d'actions pour faire gagner du temps à l’utilisateur

Comme on la vue au-dessus, les gens n’ont pas le temps. Et plus tu peux leur en faire gagner, plus tu convertiras rapidement.

La règle des 3 clics suggère que le visiteur doit être en mesure de trouver n’importe quelle information en 3 clics ou moins.

Une analyse de ton site te permet de savoir très rapidement quelles pages sont trop profondes.

D’ailleurs, le pire pour une page est de ne pas pouvoir être trouvé sur le site. C’est ce qu’on appelle les pages orphelines.

Dans ce cas, il y a un travail à effectuer sur les liens internes.

Le nombre d’actions vaut aussi pour les paniers, en e-commerce.
Moins il y a d’effort à faire pour valider un panier, moins il y aura d’abandons.

4. Avoir un design moderne pour capter l’attention de tes visiteurs

Quoi de pire que de tomber sur un site qui n’est pas au goût du jour ?

Tu sais, le site qui est resté bloqué en 2006, quand il a été créé, avec un fond qui pique les yeux et un bloc qui trop petit par rapport aux écrans d’aujourd’hui.

Aurone a fait un article sur le sujet du design très pertinent.

Tu peux notamment t’inspirer de la hiérarchie visuelle pour créer tes pages.

Et bien sûr, le design de ton site doit s’adapter sur mobile.

5. Avoir un site responsive pour faciliter la lecture sur mobile

En 2022, 52% du trafic en France se fait sur mobile (source). C’est logique, aujourd’hui on a un smartphone dès 10 ans.

Une étude réalisée par OpinionWay pour Proximis montre qu’un français sur 2 fait ses achats directement via son mobile. D’ailleurs l’étude montre aussi qu’il y en a 1 sur 5 qui le fait depuis les toilettes ou la salle de bain. On vous voit 👀.

Donc, si ton site n’est pas adapté à un écran mobile, tu peux être certain que l’internaute va aller voir ailleurs.
Et de ce fait, ton taux de transformation va cruellement chuter.

Google a mis en place un outil pour tester la compatibilité mobile de ton site.

6. Rédiger chaque contenu pour une seule cible

Prenons l’exemple d’un magasin de sport.
Chaque rayon est fait pour un client précis.

On peut avoir :

  • Les chaussures de foot pour enfant, puis plus loin pour adulte
  • Les joggings pour hommes triés par taille (sauf si quelqu’un s’amuse à tout foutre en bordel bien sûr)
  • La zone dédiée aux vélos

Bref, chaque espace est fait pour une cible précise.
Et pour le contenu de ton site, c’est pareil.

Une personne qui cherche un plombier ne veut pas tomber sur une page qui parle d’électricité, de plomberie, de jardinage et de coiffure.
Oui l’exemple est bien tiré par les cheveux pour que tu comprennes.
Tu dois créer une page pour la plomberie, une pour l’électricité, etc.

Tes prospects doivent tomber sur la page qui correspond à leur attente, ou qui répond à leur question.
Si chaque page répond a un besoin précis, ça va grandement favoriser la conversion de tes visiteurs.

7. Utiliser les avis clients pour garder la confiance des visiteurs

Afficher les avis client est une mise en confiance pour le visiteur.
C’est vrai qu’il est très facile d’afficher de faux avis, simplement avec une boite où tu écris ce que tu veux.
Que ça soit pour les prestataires de service ou les sites e-commerce, il y a plusieurs façons d’afficher les avis :

  • Les avis sur Google
  • Les avis sur les réseaux (LinkedIn ou Facebook selon la cible)
  • Des plateformes comme Truspilot, avis vérifiés qui permettent d’intégrer un badge avec le nombre d’étoiles et d’avis
  • Des retours vidéos de clients satisfaits

Plus tu prouveras que le potentiel client peut avoir confiance en ton site, plus tu vas augmenter le taux de conversion.
La confiance, c’est la base.

8. Analyser le temps passé sur le site pour faire apparaitre les messages au bon moment

Les internautes passent un certain temps sur ton site. Et ça, c’est une donnée que tu peux exploiter pour améliorer ta conversion.

Voici comment faire pour connaitre le temps moyen que les visiteurs passent sur ton site, sur Google Analytics et Matomo.

Pour Google Analytics 4 :

  1. il faut aller dans le menu “Rapport”
  2. Ensuite dans le menu “Engagement”
  3. Puis “Pages et écrans”
  4. Enfin il suffit de regarder la colonne “Durée d’engagement moyenne”

Pour Matomo :

  1. Une fois connecté, il faut aller dans le menu “Comportement”
  2. Puis le menu “Engagement”
  3. Et enfin dans le récapitulatif de la fréquence, il suffit de faire la moyenne entre la “durée moyenne de visite pour les visiteurs connus” et la “durée moyenne de visite pour les nouveaux visiteurs”

Une fois que tu sais au bout de combien de temps tes visiteurs partent du site, il te reste juste à faire apparaître ta pop-up (téléchargement de ebook, réduction sur le produit, contact, etc.) quelques secondes avant leur départ.

9. Améliorer les appels à l’action pour convertir plus

Un bouton mal placé, une pop-up qui s’ouvre trop tôt, un lien qui ne fonctionne pas, voilà les ingrédients pour réussir à frustrer, voire énerver, ton prospect.

On a déjà parlé de la pop-up, que tu peux afficher au bout d’un certain passé sur la page.
Pour qu’un CTA (Call To Action) soit efficace, il doit répondre à 3 critères :

  • Attractif : c’est toujours pareil, ça doit attirer l’oeil, sans l’agresser. Il faut jouer sur le design, la taille et l’emplacement pour qu’il reste efficace.
  • Visible : Bah oui, un appel à l’action qui passe inaperçue ne sera pas cliqué. Et le but c’est bien que l’internaute clique dessus, non ?
  • Clair : Le visiteur doit comprendre en un coup d’oeil à quoi sert l’appel à l’action.

Par exemple :

  • “Téléchargez votre ebook gratuit”
  • “Demandez une démo”
  • “Contactez-nous”

Un CTA qui répond à ces critères sera forcément cliqué, s’il parle à la bonne cible.

10. Analyser tes performances pour réadapter ta stratégie

Ça peut sembler évident, mais c’est surtout essentiel.

Il faut toujours analyser ces résultats, et en fonction de si c’est positif ou non, réadapter chaque partie vue précédemment.

Des exemples qui peuvent arriver :

  • Mon site est lent, comment je fais pour le rendre plus rapide ?
  • Mes boutons ne sont pas cliqués, pourquoi ? Qu’est-ce que je vais mettre en place pour les améliorer ?
  • J’ai une page isolée, sur quelle page je peux placer un lien qui renvoi vers elle ?

Il faut rester en veille sur tes objectifs de conversion et comment les améliorer.

Au final, comment améliorer le taux de conversion de ton site ?

Pour commencer, il faut que tu analyses ton marché.
Quel est le taux de conversion moyen pour les sites qui sont dans ta niche ?
Quel la meilleure source de trafic ? (Cherche pas, ça reste les moteurs de recherche dans tous les cas 😄)

Une fois que tu connais ton marché :

  • Optimise ton SEO pour obtenir du trafic
  • Réduis le temps de chargement de tes pages pour réduire ton taux de rebond
  • Limite le nombre d’actions que doit faire le prospect pour lui faire gagner du temps
  • Garde un design à jour pour capter l’attention des utilisateurs
  • Rends ton site responsive pour faciliter la lecture sur mobile
  • Rédige un contenu unique pour chaque cible
  • Utilise les avis clients pour garder la confiance de l’internaute
  • Analyse le temps passé sur le site pour afficher tes CTA au bon moment
  • Améliore tes CTA pour convertir plus
  • Analyse tes performances pour pouvoir réadapter ta stratégie

On pourrait en ajouter d’autres, comme la sécurité du site.
Si tu appliques déjà tout ça, tu seras en bonne voie pour améliorer ton taux de conversion.

D’ailleurs, dis-moi en commentaire lequel tu vas appliquer aujourd’hui.

A partager sans modération 👇

4 réflexions sur “Comment mesurer et améliorer son taux de conversion ?”

  1. Cerboni

    Super complet l’article ! Merci, moi qui vais commencer à faire du SEO pour avoir plus de rdv ça va m’aider !

  2. Mélanie Hamel

    Bonjour,

    Quel outil ou logiciel peut nous dire exactement la source de chaque conversion (vient-elle de Facebook Ads, de Google Ads, etc. ?)

    Je cherche en vain cette information sur google mais je ne trouve pas !

    Merci !!

    1. Charly Rouget

      Salut Mélanie !
      Écoute, tu peux retrouver les sources de tes conversions directement dans Google Analytics 4. Il te suffit d’aller dans :

      • 👉 Rapport
      • 👉 Engagement
      • 👉 Conversions

      Ensuite, il te suffit de cliquer sur l’évènement qui t’intéresse (Par exemple « click ») et de filtrer le regroupement de canaux par « Source ».
      Est-ce que ça répond à ta question ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page

Tu veux augmenter tes conversions ?

Réserve ton bilan de stratégie SEO tout de suite !

T'embarques sur mon Drakkar ?

Tu veux améliorer tes conversions avec une stratégie SEO qui fonctionne ?